Qu'est-ce que le ruissellement urbain?

Le ruissellement urbain est composé de toute la pluie qui tombe sur des surfaces imperméables, comme les toits, les entrées de cour en asphalte, les rues, etc. 

Dans un milieu naturel, toute cette eau est absorbée par la terre et nourrit les plantes en plus de recharger la nappe phréatique, de laquelle nous puisons notre eau potable. Dans un terrain en pente, les débris, racines, feuilles et autres obstacles ralentissent la course de l'eau vers le bas de la pente (l'aval). 

En milieu naturel

En milieu urbain

En milieu urbain, une grande proportion des sols naturels sont artificialisés: sols bétonnés, asphaltés, toitures de bardeau ou de tôle, etc. L'eau qui y tombe n'est donc pas absorbée. De plus, comme il existe peu d'obstacles à son déplacement, elle prend de la vitesse, décroche et emporte de petits morceaux de sols, poussière, contaminants divers et autres. Ce décrochement du sol s'appelle l'érosion. Plus l'eau coule rapidement, plus l'érosion sera forte. Comme l'eau coule toujours vers le point le plus bas, elle se retrouvera, avec tout ce qu'elle contient, dans le cours d'eau le plus près.

Le ruissellement urbain cause de nombreux problèmes à l'habitat du saumon atlantique, à la qualité de l'eau et même à nos activités de tous les jours. Pour en savoir plus, visitez la section Problématique.

Pour savoir comment vous pouvez limiter le ruissellement urbain, chez vous, au travail ou même à plus grande échelle, visitez la section Quoi faire?